Députés, Lois et Justice.

De Marseille une communauté qui se fait passer pour une religion pour pouvoir faire taire ses détracteurs, par un savant réseau de corruption-compromission des députés permet aux anglais d’avoir leur contrôle, donc de nos lois, donc de notre justice.

Le prouve l’ensemble de nos courriers aux députés et organismes officiels, de leur réponses, mais surtout la plainte classée sans suite déposée à la cour européenne, malgré 80 preuves officielles qui étayaient son dépôt du dossier 8199/06.

Le prouve encore ma condamnation pour incitation à la haine raciale, et mes deux jours de détention en garde à vue, suivis des menaces en criant comme un vaurien du procureur de la République Madame Béatrice BEAL de me faire aller “aux Baumettes” dès ma prochaine lettre.

La Back-Card sa transparence et le retour de la Fraternité dans la République, marquera la fin de cette aberration dans la civilisation née à Marseille mais qui s’y fourvoie en méprisant notre culture de bon-sens naturel pour le remplacer par la théocratie de l’argent-dieu britannique qui le détruit.